Dix conseils pour rédiger une demande de subvention

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer

En raison d’une concurrence accrue entre les porteurs de projets et de leur redevabilité de la bonne utilisation des fonds, les bailleurs sont devenus de plus en plus exigeants. Les bonnes intentions ne suffisent plus, il faut dépasser le stade affectif pour présenter des projets professionnels à des partenaires financiers de plus en plus aguerris à l’exercice. Voici 10 conseils pour rédiger une demande de subvention et ainsi pouvoir prétendre au graal:

1. Respecter les critères d’éligibilité du bailleur de fonds

Se renseigner sur Internet et par téléphone au préalable pour s’assurer que votre projet correspond bien aux attentes du bailleur (pays, thématique, cibles prioritaires). Un premier contact avec votre bailleur est toujours bénéfique car il permettra de vous assurer de l’éligibilité de votre dossier. Vous limiterez ainsi le risque de rédiger une demande de financement nuit et jour pour rien!

2. Fournissez les informations dans l'ordre indiqué par le bailleur

Chaque bailleur de fonds a son propre plan type, respectez-le! Cela permet une instruction plus efficace des très nombreuses demandes de financements reçues. Le bailleur retrouvera les informations qu’il recherche d’autant plus facilement.

3. Respectez les dates limites de dépôt des projets

Respecter les délais de dépôt des projets à dates butoires et renseignez-vous sur le calendrier des procédures d'instruction des dossiers.

4. Vérifier que toutes les sections de la demande de financement ont été complétées

La rédaction du dossier doit être suffisamment étoffée pour que le bailleur ait toutes les clés en main pour juger de la pertinence de votre projet. Il ne faut pas non plus que la rédaction soit indigeste et trop longue (évitez les copier/coller Wikipédia) n’oubliez pas que votre bailleur lit beaucoup de dossiers et qu’il faut aller droit à l’essentiel!

5. Les annexes sont primordiales dans un dossier

Joignez des devis, plans de construction, titre de propriété, lettres de soutien, CV de responsables… Cela confortera l’ancrage local de votre projet.

6. Attention à l'orthographe!

Un dossier mal rédigé, avec de nombreuses fautes d’orthographe, de mauvaises tournures de phrases constituera un obstacle de sélection par le bailleur. Faites relire votre dossier par une personne externe qui ne connaît pas vos actions. Cet exercice mettra en lumière la clarté (ou l’obscurité!) de vos propos. La police de caractère doit être lisible et votre projet doit être présenté de façon aérée. Mettez en gras, surlignez les éléments importants que vous souhaitez faire ressortir.

7. Le budget est un élément clé de votre projet

Il doit être équilibré, les modes de calcul détaillés. Le renvoi à des devis en annexe est nécessaire.

8. Votre demande adressée au bailleur doit être claire

Quelle somme précise sollicitée? Quel partenariat proposé exactement? N’oubliez pas de nommer les autres bailleurs que vous sollicitez et pour quels montants exacts: cette partie du budget constitue votre plan de financement.

9. Etre disponible pour fournir des informations complémentaires

L’absence de réponse à une demande d’informations complémentaires peut constituer un frein au soutien financier de votre projet. N’oubliez pas de transmettre un numéro de téléphone portable et une adresse email pour être joignable à tout moment.

10. Faites-vous accompagner dans votre démarche

Des structures nationales ou régionales peuvent vous guider dans vos démarches.

 

Pour connaître les démarches de demande de subvention, retrouvez notre article: Comment obtenir une subvention pour son association?

 
 
 
Cécile Vilnet est coordinatrice de l'Agence des Micro-Projets, centre ressource national d'accompagnement et de financement des petites associations françaises de solidarité internationale.
Cet article s’inspire du guide méthodologique "Comment rédiger une demande de subvention pour un microprojet de solidarité internationale", Agence des Micro-Projets, Mélanie Lunel, mars 2014.
 
Crédit photo: Damien du Toit/Flickr. 
Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer