Des vaches branchées au WiFi contre le réchauffement climatique

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer

Des chercheurs ont mis au point une sonde WiFi à introduire dans l'estomac des bovins, pour les empêcher de trop roter.

Quand la technologie de pointe s'allie à la lutte contre les gaz à effet de serre (GES), cela peut donner des projets très originaux.

Une équipe de chercheurs australiens de l'Organisation fédérale pour la recherche scientifique et industrielle (CSIRO) ont inventé une technologie pour limiter la quantité de méthane émise par les bovins. Ce gaz est un puissant GES qui participe au réchauffement climatique.

L'idée développée par l'équipe de chercheurs du CSIRO consiste à introduire une sonde équipée des technologies infra-rouge et WiFi directement dans l'estomac des bovins. Celle-ci permet d'alerter les agriculteurs sur la quantité de gaz contenue dans l'estomac des bêtes, pour ensuite la faire baisser en adaptant l'alimentation du bétail.

Les ruminants (vaches, chèvres ou moutons par exemple) sont en effet de véritables usines à gaz. Certains agriculteurs utilisent d'ailleurs cette nouvelle matière première pour en faire de l'énergie: le biogaz.

Le bétail produirait chaque année 80 millions de tonnes de méthane, soit 28% des émissions mondiales de méthane provenant d'activités humaines, selon l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA). L'ère des "vaches à effet de serre" est peut-être bientôt révolue.

> Lire l'article sur le NewScientist

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer