Pour lutter contre la faim, cultivons dans des sacs

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer

L'ONG Solidarités International tente de développer dans les bidonvilles la culture maraîchère en sacs.

Et si l'une des solutions à la faim dans le monde se trouve à l'intérieur d'un sac. Dans les bidonvilles kenyans de Nairobi ou ceux de Port-au-Prince en Haïti, de drôles de petits jardins font peu à peu leur apparition.

Après les vieux pneus utilisés comme jardinières rudimentaires en Haïti, une autre solution tout aussi simple consiste à se servir de sacs pour les transformer en véritables jardinets: une fois remplis de terre, les petits potagers de poches sont ensemencés et cultivés.

> Regarder la vidéo de présentation du projet (en anglais)

Le projet soutenu par l'ONG Solidarités International, une association d'aide humanitaire d'urgence, souhaite distribuer ces sacs principalement dans des bidonvilles. "Le souci, c’est le manque de place dans les bidonvilles. Ces sacs prennent peu d’es­pace. C’est une technique simple et peu coûteuse", assure la responsable du département technique de l’ONG Peggy Pascal.

Près de 230.000 sacs ont déjà été distribués depuis 5 ans. Mais jusqu'au 16 octobre 2012, Journée mondiale de l'alimentation, l'ONG propose à chacun de financer un sac afin de développer davantage cette technique agricole urbaine.

> Lire l'article sur CDurable.info

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer