10 innovations sociales insolites venues de l’étranger

Email this pageEnvoyer à un ami1CommentairesImprimer

Youphil.com a sélectionné pour vous les initiatives sociales les plus originales, voire farfelues, dans le domaine de l'éducation, de la santé ou encore du logement.

Parce qu’il est parfois bon de s’inspirer de ce qu’il se passe en dehors de nos frontières, le Centre d’analyse stratégique du gouvernement français publie un recueil de “300 propositions, innovations et curiosités sociales venues de l'étranger”. Youphil.com vous a concocté une petite sélection des plus originales d’entre elles, dans le domaine de l’éducation à l’accès aux soins, en passant par le logement, et même la protection des animaux. Vous allez voir, la Suisse a été particulièrement inspirée!

1. En SUISSE, votre animal doit être en couple!

Apparemment, les Suisses ne lésinent pas sur la protection des animaux. Depuis 2008, une loi oblige les propriétaires d’animaux dit “d’espèces sociables” (cobayes, tortues, lapins ou poissons rouge) à en avoir deux. Le gouvernement veut ainsi éviter que ces animaux de compagnie ne meurent d’ennui. L’idée paraît farfelue mais elle est sérieuse: une infraction à cette loi peut être punie d’une amende allant jusqu’à 10.000 francs suisses (environ 8300 euros). Certains Suisses prennent tellement cette mesure à coeur qu'ils n'hésitent pas à dénoncer leurs voisins hors-la-loi.

2. En NORVEGE, on teste les eaux usées pour voir si vous êtes drogués!

Les scientifiques norvégiens ont mis au point une nouvelle méthode d’enquête sur la consommation de drogue: l’analyse des eaux usées. Selon la revue Environmental Science and Technology, cela permettrait de dresser un bilan de la consommation de drogues d'une ville ou d'un quartier. Une méthode bien plus efficace que les enquêtes d’opinion dans lesquelles peu de gens avouent consommer de la drogue. Seul bémol: en cas de fonte des neiges, une prise en compte de la dilution des différentes substances présentes est de rigueur.

3. SUISSE: Des “sex-boxes” pour l’éducation sexuelle des plus jeunes

Poupées, livres et puzzles pour les 4-10 ans, vidéos explicatives, peluches en formes d’organes génitaux et même pénis en bois, pour les plus de 10 ans... La ville de Bâle, en Suisse, a décidé de fournir aux enseignants ces objets rassemblés dans des “Sex-Boxes”, afin d’assurer des cours d’éducation sexuelles aux enfants. Ce “matériel pédagogique” un peu spécial a provoqué la colère de certains élus conservateurs.

4. ETATS-UNIS: des faux malades contre le refus de soins

Barack Obama a décidé de s’attaquer aux médecins qui refusent de soigner des patients bénéficiant de l’assurance maladie publique (Medicaid); cette couverture médicale remboursant moins les soins que les assurances privées. Le président américain a donc décidé de tester la bonne foi des médecins: des faux patients bénéficiaires du Medicaid et d’autres ayant souscrit à des assurances privées ont tenté de prendre rendez-vous par téléphone avec des médecins. Les résultats du test montreront si les praticiens concernés ont rejeté ou non des patients sous prétexte qu’ils bénéficient du Medicaid.

Le nombre de patients pauvres se voyant refuser l'accès aux soins a augmenté depuis la réforme de la santé. Cette dernière permet dorénavant à plus de 60 millions d’Américains aux revenus les plus modestes de bénéficier d'une assurance maladie.

5. INDE: montez votre maison en kit!

Après l’énorme succès de sa voiture la moins chère du monde (1500 euros), le groupe indien Tata s’attaque au mal-logement des Indiens. Il lance en 2012 sa maison en kit, la maison Nano. Cette maison de 20m2 à 500 euros se composera de portes, fenêtre, toit et murs intérieurs recouverts soit de jute, soit de fibre de coco. Un modèle à 30m2 avec une véranda et des panneaux solaires sera également mis en vente. Attention, ces maisons ont une durée de vie de 20 ans!

6. ITALIE: Un coeur artificiel sous télésurveillance

Pour la première fois en Italie, un coeur artificiel contrôlable à distance via internet a été implanté sur un patient à l’Istituto Clinico Humanitas di Rozzano de Milan. Le patient pourra télécharger les données sur son état de santé et l’état de fonctionnement de son appareil cardiaque sur internet et les transmettre à l’équipe médicale si besoin. Il est l’un des 18 patients dans le monde à participer à un essai clinique. A terme, le système devrait être doté d’une carte SIM afin d’accéder aux données, grâce à un téléphone mobile.

7. La SUISSE, une banque solidaire

Ce pays, souvent assimilé à un paradis fiscal accueillant des Français et autres Européens peu enclins à payer leurs impôts, dispose aussi d’une banque solidaire. La Banque alternative de Suisse utilise les dépôts d’argent de ses clients pour financer 60 à 100 des projets par an, dont deux tiers dans le logement social et écologique. Ce modèle fondé sur la finance solidaire existe aussi aux Pays-Bas, ainsi qu’en Allemagne.

8. ISLANDE: La première constitution participative en ligne

L’Islande a décidé de réviser sa constitution avec la participation active des citoyens, grâce aux réseaux sociaux. Après avoir été frappé violemment par la crise financière en 2008, le pays aux 320.000 habitants a voulu se doter d’une nouvelle constitution.

En avril 2010, un Conseil de 25 membres a été élu pour la rédiger. Il a utilisé un rapport de 700 pages regroupant les réponses de 1000 Islandais à un questionnaire sur la séparation des pouvoirs ou encore les affaires étrangères. Le Conseil a ensuite ouvert le débat à tous les Islandais qui ont pu donner leurs avis et suggestion sur les réseaux sociaux.

Même si le taux de participation à ce rendez-vous démocratique semble moins important que prévu, l’opération est une première mondiale! La constitution sera soumise à un référendum en juin 2012.

9. SUEDE : Egalia, l’école anti-stéréotype

Une école maternelle suédoise a tout prévu pour éviter d’inculquer des stéréotypes de genre aux enfants: du choix des livres au placement des jouets, en passant par la façon de leur parler. Nommé "Egalia", cette école part du principe que les comportements sexistes des hommes et des femmes sont une construction sociale qu’il faut éviter dès le plus jeune âge.

Alors, les enseignants utilisent le moins possible les pronoms “il” ou “elle” pour préférer la forme neutre (sans équivalent en Français). Dans les rayons de la bibliothèque, ni Cendrillon, ni Blanche-Neige. Mais on peut tomber, par exemple, sur une histoire de girafes homosexuelles qui adoptent un petit crocodile abandonné! 

10. ROYAUME-UNI: de la vitamine D dans les céréales des petits Anglais rachitiques

Le géant de l’alimentaire Kellog’s va ajouter des vitamines D dans ses céréales, afin de lutter contre le rachitisme des enfants au Royaume-Uni, d’ici la fin de 2012. Cette décision intervient après une étude du groupe indiquant que 82% des pédiatres ont vu les cas de rachitisme augmenter chez leurs patients dans les cinq dernières années. De plus, le nombre d’enfants de moins de 10 ans admis à l’hôpital pour rachitisme aurait par ailleurs augmenté de 140% entre 2001 et 2008.

Ce manque de vitamine des petits Anglais pourrait s’expliquer par le fait qu’ils passent davantage de temps à l’intérieur des maisons, devant la télévision ou les jeux vidéo.

Crédit: Flickr/Khalid Albaih.

Email this pageEnvoyer à un ami1CommentairesImprimer
Commentaires

A découvrir : les innovations israéliennes sur SiliconWadi.fr et CoolIsrael.fr