La révolte aux portes de l’Espagne

Email this pageEnvoyer à un ami1CommentairesImprimer

Les manifestations s'étendent à tout le pays.

Qualifiée de "génération perdue" par le Fonds monétaire international, la jeunesse espagnole montre qu'elle ne s'est pas endormie. Depuis le 15 mai, ils sont des milliers à être descendus dans les rues de la capitale et à squatter la Puerta del Sol, célèbre place de Madrid (photo).

Très rapidement, les manifestations ont gagné les autres villes du pays, Barcelone, Séville, Valence, Grenade… Des centaines de milliers de chômeurs, étudiants, migrants, retraités, travailleurs précaires réclament "une vraie démocratie".

Dans une vidéo réalisée par le quotidien espagnol El País, ces jeunes expliquent ce qu’est le mouvement du 15 mai, "une révolution à l’image de celle qui se déroule en Islande", explique l’un d’eux. Leurs revendications? Lutter contre la corruption, revoir l’âge de la retraite, aider les jeunes, revoir le système financier… Alors que l’Espagne a été durement touchée par la crise financière, il y souffle un parfum de révolution de jasmin.

> Visionnez la vidéo, en espagnol, sur El País

Email this pageEnvoyer à un ami1CommentairesImprimer
Commentaires
guialel

Instantané d'un de participants à la Puerta de Sol "Si vous nous empêchez de rêver, nous vous empêcherons de dormir.."