jgal

Membre depuis le : 16 janvier 2013

Commentaires

C'est insupportable de voir ces deux journalistes tromper la confiance de cubains pour glaner quelques paroles ou gestes et les interpréter de façon malveillante. Ils veulent visiter un musée pour 'faire un reportage sur la révolution cubaine'. C'est dimanche. La guide fait visiter tout de même le musée aux deux journalistes qui sont venus de loin, c'est pour la révolution cubaine! Commentaire : "c'est son jour de repos, mais elle est obligée de travailler"!
Lorsque les images leur manquent pour faire leur démonstration établie à l'avance, lorsque ce n'est pas assez laid, ou assez sale, ou pas assez démonstratif, et ce n'est pas faute d'avoir cherché, pas de problème, ils vont chercher des videos sur Internet, et les insèrent dans le reportage, sans aucune vérification de source, de lieu, ni de contexte, ni de rien!! Il s'indignent qu'on exige d'eux une autorisation pour filmer dans les hôpitaux, alors qu'une telle autorisation est obligatoire en France, n'importe quel journaliste sait ça, on ne débarque pas partout avec une caméra dans un hôpital, fort heureusement. La pénurie de biens de consommations est relevée à chaque pas, mais l'embargo des Etats-Unis n'est pas mentionné.
La seule chose que démontre ce reportage, c'est la mauvaise foi de Daniel Leconte.

Sur: "Cuba sans Fidel", le docu d'Arte sur une société en transition