Un préservatif fluorescent pour détecter les infections sexuellement transmissibles

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer

Le préservatif changera de couleur en fonction de l’infection détectée lors d’un rapport sexuel.

Vert? C’est une chlamydia; Jaune? L’herpès; Bleu? La syphilis… Trois collégiens anglais ont inventé un préservatif qui change de couleur au contact d'une infection sexuellement transmissible (IST).

Le "S.T.Eye", le nom de cette capote du futur, n’est encore qu’un concept, mais son principe est simple: des molécules sont réparties sur toute la surface du préservatif. Au contact des bactéries ou virus de différentes IST, ces molécules se mettent à luire d'une couleur particulière. Comme l’expliquent les concepteurs, le latex du préservatif devrait ainsi prendre une teinte violette en présence du papillomavirus, bleue pour la syphilis ou verte pour une chlamydia. Le but est ainsi de détecter et traiter rapidement ces infections.

Grâce à leur invention, Daanyaal Ali, Muaz Nawaz et Chirag Shahqui, âgés de seulement 13 et 14 ans, sont arrivés en tête de la catégorie santé du concours TeenTech Awards. Organisé chaque année, celui-ci récompense des jeunes de 11 à 16 ans pour leurs recherches dans les domaines de l’énergie, des transports, de la santé, de l’environnement ou encore de l’éducation. Les trois petits génies ont ainsi gagné un chèque de 1400 euros, ainsi qu’une visite de Buckingham Palace.

> Lire l’article sur le Daily Mail

En juin, mobilisez-vous pour Youphil.com et faites un don.

 
Crédit photo: Morgan/Flickr.
Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer