Le monde compte près de 36 millions d’esclaves

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer

L'Inde concentre à elle seule plus de 14,2 millions de personnes en situation d'esclavage moderne.

Près de 36 millions d'hommes, de femmes et d'enfants sont victimes d'esclavage dans le monde (35,8 millions exactement), selon la dernière enquête "Global slavery index". Ce deuxième rapport annuel [pdf], publié le 17 novembre 2014, a été réalisé par la fondation Walk Free, une organisation internationale de défense des droits de l’Homme.

Au total, 167 pays ont été passés au crible par l’ONG. Cette dernière relève que le nombre de personnes en situation d'esclavage moderne a augmenté de près de 20% par rapport à 2013. Pour autant, Walk Free tient à préciser que cette hausse "est due, en majorité, à l’amélioration de la précision de nos mesures, et au fait que nous découvrons des cas d’esclavage moderne là où nous n’en avons pas détecté auparavant."

L’Inde compte le plus de personnes exploitées

Pour l'ONG, la qualification d’esclavage moderne est retenue pour les cas de trafic d’êtres humains, de travail forcé, de "servitude pour dettes", de mariage forcé ou arrangé, et de travail d’enfants. Ainsi, Walk Free conclut que "l’esclavage moderne est présent dans l’ensemble des 167 pays" étudiés, et particulièrement sur les continents africain et asiatique.

Dans son enquête, l’organisation a opéré deux classements distincts: l'un en fonction du nombre de personnes en situation d’esclavage; l'autre en fonction du pourcentage de population exploitée dans un pays. Selon la première grille de lecture, les cinq Etats qui arrivent en tête concentrent à eux seuls 61% des esclaves: l’Inde (14,2 millions), la Chine (3,2 millions), le Pakistan (2 millions), l’Ouzbékistan (1,2 million) et la Russie (1 million). D’après le deuxième classement, la Mauritanie prend la triste première position avec 4% de sa population concernée: "L'esclavage héréditaire est profondément enraciné dans le pays", souligne le rapport.

À lire aussi: "En Mauritanie, les esclaves des temps modernes"

En bas de la liste, on retrouve l’Islande et le Luxembourg, deux pays qui font le plus d’efforts pour bannir ces pratiques inhumaines. La France, quant à elle, se positionne dans le dernier quart de la liste (122e et 148e place, selon les classements). L’Hexagone compterait tout de même 8600 personnes exploitées, soit 0,013% de la population.

Le rapport met également en lumière les pays les plus exemplaires en matière de lutte contre l’esclavage. "Hormis la Corée du Nord, tous les pays ont mis en place des lois pour criminaliser certaines formes d’esclavage", indique l'ONG. Parmi eux, trois Etats se distinguent par leurs mesures pour éradiquer ce fléau des chaînes d’approvisionnement de leurs entreprises: le Brésil, les Etats-Unis et l’Australie.

 

Crédit photo: Dana/Flickr.
Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer