[Carte] Les pays où les humanitaires risquent le plus leur vie

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer

Depuis le début de l'année 2014, 172 travailleurs humanitaires ont été tués, blessés ou enlevés.

[Mise à jour du 3 septembre 2014: pour la première fois, l'ONU a placé quatre pays en état d'urgence humanitaire de niveau 3 (le plus élevé). Il s'agit de l'Irak, la Syrie, le Soudan du Sud et la République centrafricaine. En parallèle, l'Union européenne affirme qu'elle affecte de plus en plus son aide au développement dans des zones de conflits, rapporte le site Euractiv.fr. La Syrie, le Soudan du Sud et la Centrafrique font partie des pays où les travailleurs humanitaires sont les plus menacés, comme on le voit sur notre carte ci-dessous.]

 

L'année 2013 a été la plus meurtrière pour les travailleurs humanitaires: 155 sont morts, selon les données du projet "The aid worker security database" (base de données sur la sécurité des travailleurs humanitaires), réalisé par le centre de recherches "Humanitarian Outcomes". Un chiffre qui augmente régulièrement (67 morts en 2012) et qui montre que les humanitaires sont des cibles privilégiées pour les terroristes. Comme le sont aussi les journalistes. Les statistiques disponibles pour le début de 2014 ne sont guère réjouissantes: 172 humanitaires ont été tués, blessés ou enlevés, dans 15 pays différents (dont 80 personnes rien qu'en Afghanistan).

Le 29 août 2014, le Conseil de sécurité des Nations Unies a donc décidé de réagir, en adoptant une résolution pour améliorer leur sécurité. Mais, pour l'heure, il s'agit plus d'une prise de conscience que d'une mise à disposition de moyens: le Conseil a simplement condamné les violences commises à l'égard des humanitaires (assassinat, viol, enlèvement, etc.). Il a néanmoins proposé que "les mandats des opérations de maintien de la paix de l'ONU puissent, le cas échéant et au cas par cas, contribuer à créer un environnement sûr pour permettre aux organismes humanitaires d'acheminer l'aide." Cette résolution pourrait relancer le débat sur la neutralité, un principe fondamental dans l'action des ONG, qui revendiquent leur besoin de ne pas prendre position dans les zones de conflit.

Syrie, Mali, Centrafrique, Soudan du Sud… Youphil.com a réalisé une carte qui répertorie les différents théâtres d'opération dans lesquels les humanitaires risquent leur vie, grâce aux données fournies par le "Humanitarian Outcomes". Pour chaque pays à hauts riques, retrouvez le nombre de personnes tuées, blessées ou enlevées, depuis janvier 2014.

> En 2014, l'Afghanistan, le Soudan et le Soudan du Sud sont les pays les plus meurtriers pour les travailleurs humanitaires:

 

Photo: Char détruit à Azaz, en Syrie. Crédit: Christiaan Triebert/Flickr.
Article inspiré d'Excelsior Ladbrokes.

 

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer