100 solutions pour changer de société

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer

Un automate pour déchets électroniques, une douche économe en eau et en énergie... Le think tank danois Sustainia a sélectionné 100 innovations pour un avenir durable.

Voilà un recueil qui pourrait bien inspirer le ministre des Affaires étrangères français, Laurent Fabius. Il ne lui sera d’aucune utilité pour résoudre la crise ukrainienne ou trouver une issue à la guerre en Syrie. Mais pour celui qui souhaite faire de la Conférence sur le climat en 2015, COP 21, "une conférence des solutions", la dernière édition du Sustainia 100 foisonne d’idées utiles. 

Pour la troisième année, le think tank danois a en effet sélectionné parmi 900 dossiers de tous les pays, 100 innovations dans le développement durable. Pour figurer dans ce top 100, l’innovation devait être disponible, duplicable, améliorer la qualité de vie, avoir un impact environnemental positif et être viable financièrement.

Cette année, l’économie circulaire, économie anti-gaspillage qui redonne de la valeur à nos déchets, est le terreau le plus fertile de l’innovation (un quart des "solutions"). Exemple qui illustre bien cette tendance et dont nous vous avions parlé, la moquette 100 % recyclée du fabricant Desso, qui piège les particules fines pour assainir l’air intérieur. Voici 5 autres innovations qui ont retenu notre attention: 

L'automate pour déchets électroniques

Eco ATM (Etats-Unis). Aussi simple à utiliser qu’un distributeur de billets, cet automate récupère téléphones, tablettes tactiles et lecteurs MP3 pour les recycler. Après avoir collecté une série d’informations sur le modèle du produit et son état, l’automate propose un prix d’achat au porteur de l’objet. Si ce dernier accepte l’offre, il lui suffit de le déposer et de récupérer son argent en espèces. 900 automates ont déjà été installés aux États-Unis. 

Les prothèses open-source

Robohand (Afrique du Sud). Développé par Richard Van As, un charpentier ayant perdu quatre doigts dans un accident, ce logiciel open source permet à toute personne ayant accès à une imprimante 3D de fabriquer elle-même une prothèse pour les mains. 

Des serviettes hygiéniques en bananier

Go (Rwanda). En Afrique, une fille sur dix ne va pas à l’école pendant ses menstruations, d’après l’Unesco. L’entreprise She a développé au Rwanda "Go", des serviettes hygiéniques fabriquées à partir de déchets agricoles: les fibres de banane. Sans produits chimiques ni plastiques, ces serviettes naturelles sont de surcroît moins chères que les produits des multinationales.

Une douche écologique

Orbital (Suède)Cette douche ne consomme que 5 litres d’eau au lieu de 150 litres pour une installation classique. Grâce à un système de boucle fermée, l’eau évacuée est filtrée pour la rendre potable et renvoyée dans le pommeau. L’installation consomme 80% d’énergie en moins. 

Le plastique zéro-carbone

Aircarbon (Etats-Unis). Il remplacera peut-être le plastique un jour. Aircarbon est un matériau fabriqué à partir de carbone contenu dans l’atmosphère (extrait du dioxyde de carbone et autres gaz à effet de serre). Déjà commercialisé aux États-Unis, il est utilisé pour la fabrication de chaises, sacs et coques de portable.

 

Pour lire d'autres analyses, abonnez-vous à la Lettre professionnelle "Tendances de l'innovation sociétale"! 

 
Crédit photo: EcoATM
Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer