[Vidéo] Didier Drogba veut mettre hors-jeu le paludisme

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer

En 2012, le paludisme a tué près de 600.000 personnes, principalement des femmes enceintes et des jeunes enfants en Afrique subsaharienne, selon l'Organisation mondiale de la santé. Pour sensibiliser davantage le grand public à ce fléau, le Programme des Nations Unies pour le développement (Pnud) et l'association Roll Back Malaria ont réalisé un nouvelle campagne vidéo avec Didier Drogba.

On y voit le joueur de football ivoirien et attaquant du club turc Galatasaray, jongler avec un ballon devant chez lui. Didier Drogba a lui-même été atteint de la maladie. Au fil de la vidéo, celui qui va devenir une star du ballon rond grandit et se met à combattre une armée de moustiques. Ce petit clip, sous la forme d'un dessin animé, s'adresse en priorité aux plus jeunes. Il dure une minute. Durant ce laps de temps, un enfant meurt du paludisme dans le monde.

> Regardez le clip "Drogba contre la malaria":

Didier Drogba a pu bénéficier d'un traitement rapide mais les médicaments efficaces restent difficiles à trouver. Selon un récent rapport du Malaria journal, 30% des 10.000 médicaments anti-paludiques testés à travers le monde ont échoué aux tests de qualité. En matière de circulation de l'information aussi, tout reste à faire: près de 60% des pays où le paludisme est endémique (c'est-à-dire qu'il y est présent de façon permanente) n'ont pas d'informations sérieuses sur l'efficacité des médicaments disponibles.

Un traitement préventif pourrait limiter l'infection, mais aucun vaccin n'existe sur le marché. Pour autant, des initiatives encourageantes voient le jour. Une entreprise américaine veut fabriquer un robot pour développer son propre sérum immunitaire. Récemment, nous vous avions aussi parlé de deux jeunes Africains qui ont inventé un savon de protection contre le paludisme. Mais toutes ces innovations n'en sont encore qu'à leurs balbutiements.

 

Photo: Didier Drogba, joueur de football ivoirien. Crédit photo: rayand/Flickr.

 

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer