L'art de la récup' pour expliquer les sciences aux enfants

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer

Depuis l'Inde, Arvind Gupta transmet son amour des sciences à des millions d'enfants grâce à des vidéos éducatives, ludiques et écologiques. 

Vous avez vous toujours voulu comprendre le fonctionnement d'une centrifugeuse ou fabriquer votre propre générateur électrique? C'est possible grâce aux milliers de vidéos d'Arvind Gupta, qui expliquent de façon simple les bases de la physique, de la biologie ou de l'astronomie.

Principalement destinés aux enfants défavorisés, ces films éducatifs de quelques minutes montrent des expériences scientifiques simples. L'originalité de la démarche réside dans le choix des matériaux utilisés: des pailles, des allumettes, des bouteilles en plastique, des vieux CD... Toutes les expérimentations sont réalisées à partir de matériaux recyclés à la portée de tous. Au cours des quatre dernières années, près de 25 millions d'enfants partout dans le monde ont pu visionner ces vidéos, accessibles gratuitement et dans une multitude de langues.

"J'ai réalisé que je n'étais pas fait pour construire des camions"

A l'origine de cette mini-révolution, un Indien, Arvind Gupta. Issu d'un milieu très modeste, il rencontre au cours de ses études d'ingénieur Anil Sadgopal, fondateur d'une ONG consacrée à l'enseignement des sciences. Il réalise qu'il "n'est pas fait pour construire des camions", et abandonne sa carrière d'ingénieur. Il décide de s'engager au sein du Hoshangabad Science Teaching Programme, un projet d'enseignement des sciences aux enfants pauvres en milieu rural."Je n'ai jamais regretté mon choix, nous a confié Arvind Gupta.Voir les yeux des enfants s'illuminer lorsqu'ils comprennent est la plus satisfaisante des récompenses."

Sans aucun laboratoire ou équipement, il développe alors des trésors d'imagination pour expliquer des phénomènes scientifiques complexes, comme le magnétisme ou le disque de Newton. Il s'inspire du travail de Laurie Baker, un architecte britannique qui utilise des matériaux recyclés pour construire des habitations modestes. Par ailleurs, nous explique-t-il, "il existe en Inde une longue tradition d'utilisation de matériaux de récupération."

> Voici une vidéo qui vous apprendra à construire une petite voiture qui avance toute seule (en anglais):

"Faire germer les graines de la connaissance" à travers tout le pays

Depuis, Arvind Gupta a sillonné l'Inde pour présenter ses "jouets" et transmettre son amour des sciences à un maximum d'enfants possible. Il s'est rendu dans plus de 3.000 écoles à travers le pays afin de "faire germer les graines de la connaissance" et de sensibiliser les enfants à l'environnement. Entre ses mains, un ballon de baudruche, une paire de ciseaux et un morceau de fil de fer suffisent pour fasciner les jeunes élèves.

Il a réuni autour de lui une équipe de trois personnes abritée au sein du Children's Science Centre, dans la ville de Punai, à 100 kilomètres au sud-est de Bombay. Entièrement financé par le Tata Trust (fonds du groupe automobile indien consacré aux sciences, à l'éducation et à l'environnement), le centre est consacré à la démocratisation des sciences. Il travaille en partenariat avec les écoles de la région de Punai, et accueille chaque semaine des ateliers scientifiques qui réunissent plus de 200 enfants.

Des vidéos en ligne pour traverser les frontières

Grâce aux nouvelles technologies, Arvind Gupta a pu démultiplier son impact et atteindre encore plus d'enfants, partout dans le monde. Depuis quatre ans, le Children's Science Center alimente une chaîne youtube sur laquelle sont présentes plus de 2000 vidéos, dans un maximum de langues possibles (dont treize langues indiennes). Les vidéos les plus populaires ont été visionnées plus de 500.000 fois. Les traductions sont effectuées par les membres de l'équipe ou par des traducteurs bénévoles, où qu'ils soient dans le monde. Au moins une nouvelle vidéo est publiée chaque jour.

Cette inititiative évoque la mouvance des Mooc (Massive Open Online Courses), des cours en ligne adressés au plus grand nombre tels que la Khan Academy. Cependant ici, pas d'ordre dans les leçons à suivre, d'exercices ou d'évaluations proposés aux apprenants. L'accent est mis sur l'aspect ludique et créatif.

Un appel lancé aux traducteurs de tous les pays

Arvind Gupta propose également sur son site des milliers de livres de vulgarisation scientifique disponibles gratuitement et en accès libre dans des dizaines de langues. Chaque jour, plus de 12.000 livres sont téléchargés. D'après Arvind Gupta, qui consacre une importante partie de son temps à la traduction d'ouvrages de l'anglais vers l'hindi: "il existe un réel manque de ressources disponibles, notamment en hindi, par rapport à la demande."

Il nous a confié qu'il recevait chaque jour plusieurs emails en provenance d'Amérique latine ou des Etats-Unis, le remerciant pour son travail. Même le gouvernement indien a également téléchargé 330 de ses vidéos pour les rendre accessibles depuis son nouveau portail éducatif en ligne.

Arvind Gupta a aujourd'hui une requête: encourager les bénévoles de tous les pays à traduire livres et vidéos, afin de pouvoir les diffuser au plus grand nombre d'enfants possible. 

 

Crédit photo: Toys from trash. 
Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer