Quand l’engagement des célébrités n’est pas un cadeau

Email this pageEnvoyer à un ami1CommentairesImprimer

Lorsque l'on évoque l'engagement des célébrités, tout le monde ne peut pas se vanter de jouer dans la même cour que Georges Clooney, Angelina Jolie, Leonardo DiCaprio ou encore Matt Damon, très investis dans les causes qu'ils soutiennent.

Youphil.com fait un petit tour d'horizon de ces personnalités qui ont commis quelques boulettes, en totale contradiction avec leur engagement.

Bono et U2: évadés fiscaux

Enjoindre les pays développés à annuler la dette des pays en développement, mais se dérober à l’impôt dans son propre pays, l'Irlande (en crise de surcroît): une situation incohérente pour le charismatique rockeur engagé Bono et son groupe U2.

 

Depuis 2006, le groupe irlandais a en effet déménagé son siège social (U2 Limited) aux Pays-Bas, pour éviter de pâtir d'un changement de fiscalité sur les droits d'auteur. Une évasion fiscale en bonne et due forme qui a provoqué la colère de certains militants qui luttent contre cette pratique.

Cela fait d'autant plus mauvais genre que l’artiste est par ailleurs souvent montré en exemple pour ses prises de position et ses engagements à travers son organisation ONE, qui lutte contre la pauvreté et le sida.

Quand Madonna fait sa star au Malawi

Rien ne va plus entre Madonna et les autorités du Malawi. En avril 2013, la chanteuse américaine a été sévèrement critiquée par la présidente du Malawi Joyce Banda. Cette dernière lui reprochant, entre autres, ses déplacements un peu trop "voyants" dans le pays et ses actions caritatives.

 

Un voyage de la chanteuse organisé en avril 2013 a particulièrement agacé le pouvoir, lorsqu'elle a usé de sa notoriété pour bénéficier d’un statut privilégié dans un aéroport. "Madonna est une star internationale. Mais cela n'impose pas de donner des ordres à un gouvernement pour obtenir un traitement spécial", a réagi la présidente.

La chanteuse la plus riche du monde en 2013 est engagée pour le développement de ce pays d’Afrique australe. En 2006, année où elle adopté deux jeunes Malawites, elle a fondé l’organisation Raising Malawi pour aider les jeunes orphelins et construire des écoles. Une initiative également critiquée par le pourvoir, pour qui ces constructions d'écoles sont en réalité de simples rénovations de salles de classes existantes.

Pour la présidente, ces actions sont "une insulte au peuple". Joyce Banda va plus loin et explique que la chanteuse "souhaite que le Malawi soit enchaîné pour toujours à son obligation de gratitude. La générosité, en son sens premier, est gratuite et anonyme. Si ce n'est ni gratuit, ni discret, c'est autre chose. Cela devient du chantage."

La générosité version Kim Kardashian

Lorsque survient une catastrophe humanitaire, des célébrités profitent de leur notoriété pour lever des fonds pour cette cause et, par la même occasion, s'offrent une belle promotion. Fin novembre 2013, quelques jours après le passage du typhon Haiyan qui a ravagé les Philippines, Kim Kardashian, vedette de la télé-réalité américaine, a organisé la vente aux enchères de quelques affaires personnelles pour les victimes. Jusque là, tout va bien!

Photo: Kim Kardashian, à droite. Crédit: Eva Rinaldi/Flickr.

 

Problème: elle n’a reversé que 10% du montant récolté à l’organisation humanitaire International Medical Corps. De quoi enflammer les esprits de certains internautes, qui s’en sont violemment pris à la fiancée du rappeur Kanye West. Le geste était louable, mais la jeune femme aurait peut-être dû s’inspirer des époux Beckam qui eux, ont directement offert une partie de leur garde-robe à la Croix-Rouge britannique pour une vente aux enchères.

Conseil pour Will.i.am: ne pas se pointer en hélico à un sommet sur le climat.

Règle numéro une lorsque l’on souhaite défendre la cause environnementale: éviter autant que possible les déplacements en avion privé ou en hélicoptère, très polluants. Un conseil qu'aurait dû suivre le chanteur Will.i.am, leader du groupe américain Black Eyed Peas.

 

En mai 2012, il s’est rendu à une conférence sur le climat à Oxford en hélicoptère (à noter: Will.i.am possède également sa propre marque de voitures, Iamauto). Une maladresse qui ne l'a pas empêché d'expliquer aux conférenciers que "le climat devrait être notre première préoccupation en tant qu’êtres humains."

Clichés et autopromo au Rwanda pour Christina Aguilera

La diva Christina Aguilera s'est faite épinglée en 2013 pour son engagement "douteux". En septembre, elle s'est rendue au Rwanda avec le Programme alimentaire mondial (Pam), dont elle est ambassadrice de bonne volonté.

Crédit: YayA Lee/Flickr.

 

Une vidéo de cette visite a été réalisée dans laquelle apparaît tous les clichés traditionnellement utilisés pour évoquer l'Afrique: des petits enfants noirs qui disent bonjour à la caméra, la chanteuse entourée d'enfants qui crient et dansent au ralenti rien que pour elle, des femmes en plein travail, etc… le tout accompagné par une chanson de la star, bien évidemment.

Un joli clip qui nous ferait presque verser une larme et qui rappelle, à son insu, le clip parodique hilarant qui dénonce justement tous ces stéréotypes sur le continent africain.

 

Photo de Une: Madonna. Crédit: Matthias Muehlbradt/Flickr.
Email this pageEnvoyer à un ami1CommentairesImprimer
Commentaires
fseidel

Une des pires exemples pour moi: le roi Juan Carlos d'Espagne qui se casse une jambe lors d'une chasse à l'éléphant ... tout en étant Président d'Honneur du WWF Espagne. Qui l'a heureusement remercié depuis http://www.bbc.co.uk/news/world-europe-18942736