L'économie sociale et solidaire représente 6% de la valeur ajoutée en France

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer

L'Insee est le premier à se pencher spécifiquement sur cette question.

L'économie sociale et solidaire (ESS) est un acteur de poids dans l'économie française: elle représente près de 10% des emplois, 10% du produit intérieur brut (PIB) et compte plus de 200.000 entreprises et plus de 2,3 millions de salariés [pdf], tous secteurs confondus. Mais quelle est sa part dans la valeur ajoutée produite dans l'Hexagone?

À cette question restée jusqu'à maintenant inexplorée, l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) apporte une première réponse.

Dans son étude annuelle "Vue d'ensemble" [pdf] qui s'intéresse à l'activité économique de la France en 2012, l'Insee estime que l'ESS représente 6% de la valeur ajoutée brute en France, en 2010. La valeur ajoutée est différente du bénéfice. Elle correspond à la valeur de la production (le chiffre d'affaire), auquel il faut soustraire les coûts intermédiaires (matières premières ou services, par exemple).

Ce pourcentage est faible, mais prometteur: cela représente tout de même plus de 100 milliards d'euros.

L'action sociale et les activités financières en tête

L'économie sociale regroupe l'ensemble des activités des coopératives, mutuelles, associations et fondations. Parmi elles, les activités en lien avec l'action sociale et les activités financières produisent la plus forte part de la valeur ajoutée de cette économie (respectivement 25 et 20% de la valeur ajoutée). Viennent ensuite les secteurs de l'enseignement (20%) et de la santé (10%).

Si l'on se focalise sur le secteur de l'action sociale, on se rend compte que l'ESS représente plus de 40% de la valeur ajoutée de celui-ci (près de 75% pour le secteur des activités associatives).

Il ne s'agit là que d'une estimation, et celle-ci "doit être prise avec beaucoup de précautions", précise l'Insee dans son étude. Cette dernière montre néanmois que l'ESS, qui devrait bientôt faire l'objet d'une loi cadre, est un secteur de plus en plus étudié.

 

Crédit photo: Mason Masteka/Flickr
 
Cet article a été initialement publié le 9 juillet 2013.
Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer