DiCaprio, Zidane, Duran Duran..., les bons coups du Gala de l'amfAR à Cannes

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer

Pour sa vingtième édition, le gala de la fondation américaine pour la recherche sur le sida a récolté 19,3 millions d'euros. 

A Cannes, le gala de bienfaisance de la fondation américaine pour la recherche sur le sida (l'amfAR) avait de quoi convaincre les 900 convives fortunés de donner leur argent, le 23 mai.

Au menu (qui coûtait 3000 euros par couvert ou 120.000 pour une table de dix), la possibilité de s’envoyer dans l’espace avec Leonardo DiCaprio pour 1,2 million d’euros ou s’offrir un stage de football avec Zinedine Zidane pour 380.000 euros. Opération réussie, puisque la fondation a levé 19,3 millions d’euros en tout. Soit neuf millions de plus qu’en 2012.

Alors que les moyens de lever des fonds pour des grandes causes se diversifient et se modernisent, notamment grâce au numérique, cette méthode classique du "charity dinner" reste donc toujours à la mode. Une façon, aussi, pour toutes ces célébrités d’afficher leur solidarité, notamment grâce au passage obligé devant les photographes, juste avant le gala.

Pour la vingtième édition de cette grand-messe rassemblant le tout-Hollywood, la maîtresse de cérémonie, Sharon Stone, a tout de même rappelé que le ralentissement de l’épidémie ne justifiait pas un relâchement des efforts pour la recherche sur la maladie.

En effet, 2,5 millions de personnes ont été infectées par le virus du sida en 2011. C’est 700.000 de moins qu’en 2001, selon le dernier rapport du programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida, l’Onusida. Par ailleurs, le taux d’infection au virus du sida a baissé de 50% dans 25 pays à revenus faibles ou intermédiaires, entre 2001 et 2011.

> Lire l'article sur Première

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer