Fleur Pellerin veut développer le crowdfunding en France

Email this pageEnvoyer à un ami2CommentairesImprimer

La ministre de l'Economie numérique Fleur Pellerin veut "faire sauter" les verrous pour faciliter le crowdfunding en France.

Si vous ne connaissez pas encore le financement participatif (crowdfunding), il va falloir vous y mettre. La ministre déléguée chargée des PME, de l'innovation et de l'économie numérique Fleur Pellerin, souhaite développer ce mode de financement en France.

Le gouvernement réfléchit "aux verrous réglementaires à faire sauter pour faciliter ce type de financements", a expliqué la ministre, à l'occasion des Assises de l'entrepreneuriat.

Né dans les années 2000, le crowdfunding permet à des particuliers de financer leurs projets grâce à la générosité des internautes. Il s'est vite développé aux Etats-Unis avec des plateformes comme Kickstarter ou IndieGoGo.

Les chiffres de l'année 2012 de Kickstarter laissent rêveur: près de 320 millions de dollars investis par plus de 2,2 millions de personnes, dans 18.109 projets. Dix-sept d'entre eux ont d'ailleurs récolté plus d'un million de dollars.

Plusieurs plateformes similaires ont également vu le jour en France: KissKissBankBank, Ulule ou My Major Company par exemple. Fleur Pellerin y voit "une piste d'avenir qui est séduisante pour beaucoup de personnes qui veulent investir de petits montants dans des entreprises qu'elles ont identifiées et qui s'associeraient ainsi plus personnellement dans le succès de l'entreprise."

> Lire l'article sur Les Echos

Email this pageEnvoyer à un ami2CommentairesImprimer
Commentaires

Bonjour, vous avez oublié de citer UstartMe dans votre listing, il faudrait l’ajouter car c’est un acteur qui va faire du bruit. Entrepreneurs, investisseurs et consultants trouverons leur bonheur. Le site c’est http://www.ustartme.com . Et ce sont des petits français !