Collecte de fonds : le jeu en ligne dont vous êtes le héros

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer

Nouvelle tendance de la solidarité online, les défis entre internautes pour collecter de l'argent...pour la bonne cause.

En France, on a les pièces jaunes et les enfants font du porte-à-porte pour solliciter - voire harceler - leurs généreux voisins. Aux Etats-Unis, il y a les "Challenges". A savoir des défis solidaires que se lancent des internautes soucieux de rapporter des sous à leur cause, sur leur blog ou leur réseau social (Facebook, Twitter).

Les règles du jeu : celui qui récolte le plus de dons pour son association remporte la partie. Au sens symbolique, bien sûr, puisqu’ils ne gagnent "que" de la notoriété en ligne, et parfois un prix pour leur association, decerné par un sponsor.

Une sorte de jeu de réseau social donc, mais bien loin des "battle" que se livrent les "no life" dans des mondes virtuels. D'ailleurs, nul besoin d'être un geek pour participer. Il suffit de choisir un projet qu'on souhaite soutenir sur une plateforme de dons, comme Global giving. Ou bien de mettre un widget sur son blog, une petite application qui permet de collecter de l'argent (voir photo), et qu'on peut insérer en suivant les instructions ici et .

Si l'internaute n'a pas de blog, il peut faire appel à ses friends sur Facebook pour faire connaître sa cause, ou à ses contacts par mail. Tout aussi efficace.

1, 2 millions de dollars collectés en ligne

Au cours de ces compétitions en ligne, les internautes sont donc supposés mettre au défi leur réseau social pour collecter une certaine somme, par exemple 200 $ pour aider un enfant au bout du monde, ou 50 000 $ pour la lutte contre le sida.

Un succès outre-Atlantique : début 2009, une compétition de ce type a mobilisé plus de 48 000 donateurs en ligne, qui ont collecté ainsi 1, 2 millions de dollars en 50 jours.

Ce "Challenge" avait été lancé à l'initiative d'une fondation (Case Foundation, créee par des anciens dirigeants d'AOL), d'un magazine très populaire aux Etats-Unis, Parade Magazine, et d'une plateforme de dons en ligne, Global giving.

En France, ce type de compétition se développe, notamment avec des sites comme aiderdonner.com, qui valorisent l'action des petits donateurs, qu'ils courent pour une cause, organisent une fête pour collecter des dons, ou encore traversent un pays au profit d'une association. Une technologie bien loin des pièces jaunes, et qui a l'avantage, non négligeable, d'apporter un aspect ludique à la collecte de dons.

Pour aller + loin :

Les widgets de dons du public sont-ils une bonne alternative de monétisation?

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer