Au nom de la famille et du droit de l'enfant, oui au mariage pour tous

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer

Jean-Marie Colombani (cofondateur de Youphil.com) prend position en faveur de l'ouverture au mariage et à l'adoption pour les couples homosexuels.

Il y aura donc dimanche 13 janvier une grande manifestation à Paris pour tenter d’obtenir le retrait du texte instaurant le mariage pour tous.

Le fait que François Fillon qui, à titre personnel, n’est pas fondamentalement opposé au texte, ait solennellement demandé à François Hollande de retirer le projet nous donne au moins une certitude: il y aura beaucoup de monde dans les rues. Pour un événement à la fois politique et culturel.

Politique: il y aura un avant et un après. Les organisateurs ont l’espoir de faire mieux, ou aussi bien, qu’en juillet 1984 lors de la grande marche pour la défense de l’école privée entre Versailles et Paris.

François Mitterrand avait dû sacrifier l’auteur du projet, Pierre Mauroy, et le remplacer à Matignon par Laurent Fabius. Il y a donc, à cette occasion, classiquement, une épreuve de force droite/gauche qui explique la démarche de François Fillon.

Une manifestation contraire à l'évolution des moeurs

Culturel: tout se passe comme si la société française saisissait chaque occasion à sa portée pour se déchirer, trouver des terrains d’affrontement là où la vie démocratique, au contraire, suppose que l’on accepte de vivre dans l’acceptation des différences philosophiques, religieuses ou de genres.

Va donc se rassembler dimanche une France qui voudrait pouvoir marquer un coup d’arrêt à une évolution des moeurs et des lois que l’on peut symboliquement dater de mai 1968.

Il faut dire que les motifs invoqués ne sont pas anodins: il est question d’anthropologie, des fondements de la société, de la cohésion de celle-ci, quand ce n’est pas l’existence même de la famille et le droit des enfants.

 

> Lire la suite de cette tribune de Jean-Marie Colombani sur Slate.fr.

 

Photo: Manifestation pour le droit au mariage pour les couples homosexuels, 16 décembre 2012, Paris. Crédit: Fanny Roux.
Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer