Lancement de microcrédits en Seine-Saint-Denis

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer

Après Paris, la Seine-Saint-Denis. Le 19 mai, le Conseil général du département a annoncé la mise en place d'un système de microcrédits.

Un «bouclier social» afin de protéger «les plus démunis». Voici l'objectif du lancement de microcrédits par le Conseil général de Seine-Saint-Denis dirigé par Claude Bartolone (PS). Ce mode de financement donne un coup de pouce au pouvoir d'achat aux personnes surendettées et facilite l'entrepreneuriat de porteurs de projets.

Les demandes de microcrédit personnel sont confiées au Crédit municipal de Paris, celle du microcrédit professionnel à l'Association pour le droit à l'initiative économique (Adie).

Les exclus du système bancaire traditionnel pourront emprunter entre 500 et 3000 euros. Le taux d'intérêt est de 4%. Deux pour cent, seulement, sont remboursés par les bénéficiaires. Le Conseil général prend en charge le reste. La durée de cet emprunt dure de 12 à 36 mois en fonction des ressources du demandeur et de la nature de son projet.

En ce qui concerne les projets de création d'entreprise, les montants prêtés iront jusqu'à 12 000 euros sur 24 mois maximum. Dans ce cas le taux sera similaire à celui des banques.
 

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer