Total: la fuite de gaz va-t-elle provoquer une catastrophe écologique?

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer

Une importante fuite de gaz s'est déclarée sur une plateforme offshore de Total, en mer du Nord.

Total doit faire face à une importante fuite de gaz survenue le 25 mars sur une plateforme en mer du Nord, au large de l'Ecosse. L'opérateur n'a pas encore identifié la source et a fait évacuer la zone, en cas d'explosion. La plateforme gazière Elgin produit près de 60.000 "barils équivalent pétrole" par jour, dans des conditions de forage extrêmes.

Quel peut être le risque écologique? Dans un communiqué, le géant du pétrole s'est voulu rassurant: "les premières indications montrent qu’il n’y pas d’impact significatif sur l’environnement". Mais les associations, écologistes et scientifiques restent vigilants et observent de loin. Pour l'océanographe Simon Boxall, de l'Université de Southampton, "le problème c’est essentiellement le sulfure d’hydrogène. C’est un gaz très toxique qui peut tuer en grande quantité notamment les poissons", s'il vient à se propager dans l'eau. Des goutellettes d'hydrocarbures pourraient s'échapper, mais Total affirme que l'utilisation de dispersants "n'est pas nécessaire à ce stade".

Certains redoutent déjà une catastrophe à l'image de la marée noire dans le Golfe du Mexique, au printemps 2010. La situation est pourtant différente: le gaz sous haute tension est plus difficile à manipuler que le pétrole.

> Lire l'article sur Terra Eco

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer