Infiltré, il filme l'enfer syrien avec son iPhone

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer

Un journaliste d'Al-Jazeera a filmé avec son téléphone portable la répression syrienne, de villes en villes.

"Je ne peux pas vous dire mon nom. J'ai passé plusieurs mois infiltré en Syrie pour Al-Jazeera." Le journaliste a filmé un pays en pleine révolution avec comme unique média, son iPhone.

Les images sont loin d'être nettes et précises, mais restent édifiantes. Vingt-cinq minutes aux côtés des opposants de Damas et de Homs, montrant leurs bombes artisanales et leur détermination: "Je les ai vus protester, se battre et mourir et j'ai même entendu leurs chants de libertéCeci est leur histoire." Durant son périple en Syrie, il a rencontré des opposants, des déserteurs ou encore des footballeurs devenus révolutionnaires.

Le documentaire "Syria: songs of defiance" est le premier documentaire de guerre filmé grâce à un iPhone et diffusé ensuite sur une chaîne de télévision. Pour le journaliste inflitré, c'était la seule façon de rester discret vis-à-vis à du gouvernement syrien et de témoigner de la situation: "Porter une caméra était devenu trop risqué."

Le documentaire de guerre a été diffusé sur la chaîne anglaise d'Al-Jazeera.

> Regarder le documentaire "Syria: songs of defiance":

> Lire l'article sur Al-Jazeera

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer