Joseph Kony, chef de guerre sanguinaire... et star des réseaux sociaux

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer

Une association américaine a lancé une campagne virale pour faire de Joseph Kony, seigneur de guerre ougandais, une star... afin de l'arrêter et le juger.

Joseph Kony. Son nom ne vous dit probablement rien et pourtant, il figurait parmi les sujets les plus commentés sur Twitter le 7 mars. Le "hashtag" #stopkony ou encore #kony2012 ont fait concurrence au nouvel iPad!

Joseph Kony est l'un des criminels de guerre les plus recherchés, visé par un mandat d'arrêt international pour crimes contre l'humanité et crimes de guerre en Ouganda. L'association américaine Invisible children a lancé une véritable chasse à l'homme pour arrêter et traduire en justice ce seigneur de guerre ougandais, inconnu. Quoi de mieux alors que de se servir des réseaux sociaux pour créer le buzz.

Chasse à l'homme virale

C'est un film de 30 minutes, mis en ligne le 5 mars par l'association et déjà visualisé plus de 20 millions de fois, qui a déclenché le phénomène. En 2003, en Ouganda, Jason Russell découvre l'horreur de cette guerre oubliée et ces milliers d'enfants soldats qui tentent désespérément de fuir. Il créé alors Invisible Children et collecte des fonds pour les aider et faire arrêter Joseph Kony.

> Regardez le film de l'ONG Invisible Children:

Pour cela, encore faut-il que les gens sachent qui est cet homme et quelle est sa responsabilité dans ces massacres. Les réseaux sociaux sont l'arme idéale, dans une "société connectée" telle que la nôtre aujourd'hui. D'ailleurs, le film dresse un constat frappant dès l'introduction: "Aujourd'hui, il y a plus de gens sur Facebook qu'il y a 200 ans sur la Terre entière." Les internautes du monde entier sont incités à faire des dons mais surtout à relayer l'information, à faire connaître le nom de Joseph Kony, en faire un des sujets les plus "tendances". Ou comment rendre Joseph Kony célèbre!

L'objectif est aussi d'interpeller les célébrités et personnalités politiques, en cette année électorale cruciale. Rihanna ou encore le rappeur P. Diddy ont déjà répondu à l'appel.

Mais qui est Joseph Kony?

Joseph Kony est le chef de la violente rébellion ougandaise de L'Armée de résistance du seigneur (LRA), constituée en grande majorité d'enfants soldats. Depuis près de vingt ans, cette armée persécute les populations, enlève des enfant, pille, viole, torture, etc.

Selon le Haut commissariat de l'ONU, "les activités de la LRA dans la province ont causé le déplacement interne d'environ 320.000 personnes" depuis 2008. Et près de 20.000 enfants auraient été enrôlés dans l'armée. En 2011, Barack Obama a ordonné l'envoi de forces spéciales pour lutter contre la LRA, en soutien aux forces des pays d'Afrique centrale. Mais Joseph Kony reste en liberté et introuvable.

Buzz et controverse

La campagne de communication est efficace, c'est un fait. En quelques jours, le nom de Joseph Kony est connu de tous, circule sur le web et les grands médias s'en sont emparés.

Mais certaines critiques viennent entâcher le phénomène. La gestion des dons ou encore la publication d'une photo montrant les fondateurs de l'association en Ouganda, armés aux côtés de soldats, suscitent la controverse et les interrogations. Sans toutefois freiner la mobilisation mondiale...

Crédit photo Une: chris shultz/Flickr

Crédit Joseph Kony: chris shultz/Flickr

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer