Zoom sur 5 mesures de Corinne Lepage

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer

1. Valorisation de l’économie sociale et solidaire

L’économie solidaire et solidaire (ESS) est un point central du projet présidentiel de Corinne Lepage. La candidate de Cap21 veut créer une “organisation professionnelle qui regroupera les entreprises de l’ESS”, “garantir un droit de préemption des salariés sur leur entreprise en cas de cession de cette dernière”, ou encore “créer de nouvelles formes d’entreprises de l'ESS, ouvertes notamment aux collectivités territoriales”.

Sur le plan financier, elle veut garantir “des aides fiscales et sociales pour la création d’une entreprise de l’ESS sur la période des cinq premières années d’existence”.

2. Logement

Pour lutter contre le mal-logement qui touche environ 3,6 millions de Français, elle souhaite construire 500.000 nouveaux logements, comme le préconise la Fondation Abbé Pierre.

L’une des mesures qu’elle propose consiste à utiliser les biens “sans maître” ou “en déshérance”, qui n’appartiennent donc à personne: “je propose qu’on récupère ces biens au bout de 10 ans au lieu de 30, afin de les revendre pour construire des logements. Cela permettrait de récupérer du foncier, et en même temps de nettoyer certaines friches que personne ne peut dépolluer”, explique-t-elle.

3. Taxe sur les transactions financières

La candidate de Cap21 est favorable à une taxe sur les transactions financières qui selon elle devra servir à l’aide au développement et à la constitution du Fonds Vert mondial pour l’environnement.

Mais elle précise que cette taxe doit aussi servir à assainir les finances publiques. Elle pourrait rapporter trois milliards d'euros à la France d'après ses estimations.

4. Un plan pour les énergies renouvelables

Le plan SOLEIL (SOLutions Energétiques d’Investissement de Long terme), la marotte de la candidate, visera à financer la transition énergétique de la France grâce à un fonds “bloqué sur 30 ans”, qui servira à “financer la recherche, la création de filières”.

Cette politique d’énergies renouvelables est associée à des mesures de sobriété énergétiques et sociales à la fois. En effet, une tarification progressive de l’électricité et du gaz permettra aussi de lutter contre la précarité énergétique. Cette dernière mesure fait quasiment l’unanimité auprès des candidats.

5. Investissements socialement responsables

Pour que les épargnants sachent comment est utilisé l’argent de leurs comptes bancaires, Corinne Lepage veut créer un “label ISR” qui favorisera l’information sur l’épargne responsable, ainsi qu’un "Conseil national de la finance durable" pour “piloter le développement de l’ISR”.

> Lire le programme de Corinne Lepage.

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer