Apple fait inspecter l'usine de Foxconn

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer

Apple ouvre ses usines de sous-traitance chinoises à des audits sur les conditions de travail après de vives critiques.

De nombreuses polémiques ont poussé le géant informatique américain Apple à se plier aux inspections des usines de ses sous-traitants en Chine. Un engagement pris en janvier 2012 quand la marque à la pomme a adhéré à l'ONG de défense des droits des ouvriers, l’Association pour l’équité au travail (Fair Labor Association). 

L'usine Foxconn et ses suicides en série ont notamment attiré l'attention sur les conditions de travail des ouvriers, jugées déplorables et inhumaines.

Les visites ont débuté le 13 février dans l'usine de Shenzhen connue sous le nom de Foxconn City. Les experts devraient parler aux personnels de leurs conditions de travail (des chaînes aux dortoirs), de leur rémunération, de la sécurité, etc. Des inspections jugées "sans précédent dans l'industrie électronique" selon Tim Cook, PDG d'Apple dans un communiqué.

> Lire l'article sur The Guardian

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer