Anonymous, défenseur des pauvres

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer

Le groupe de hackers condamne l’arrestation de bénévoles à Orlando en piratant des sites web de la municipalité.

La réaction ne s’est pas faite attendre. Fidèle à leur ligne de conduite, le groupe de hackers Anonymous s’est une nouvelle fois illustré dans la défense de certaines valeurs; la solidarité avec les plus démunis dans le cas présent.

A Orlando, aux Etats-Unis, plusieurs bénévoles ont été arrêtés par la police municipale alors qu’ils distribuaient de la nourriture aux sans-abri dans un parc. Pour s’opposer à cette décision, les hackers ont piraté plusieurs sites, dont celui en faveur de la réélection du maire.

Pour Anonymous, « le peuple a le droit de s’organiser, de donner aux plus pauvres et de faire preuve de gentillesse et de compassion ». Cette attaque rappelle celles perpétrés à l’encontre de Paypal ou Mastercard lors de l’arrestation de Julian Assange, fondateur de Wikileaks.

> Lire l’article sur The New York Times

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer