Niger: les ONG, nouvelles cibles des terroristes

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer

La mort des deux otages français Antoine de Léocour et Vincent Delory au Niger est l’occasion pour Jacques Attali de "s’interroger sur l’énigme de la condition humaine". Et au-delà, de développer une intéressante théorie sur les attaques dont les humanitaires sont de plus en plus la cible.

Selon l’écrivain, les ONG, pour la plupart occidentales, qui interviennent dans les pays du Sud "représentent (…) le meilleur de l’Occident désintéressé et apportent la preuve que l’occidentalisation du monde n’est pas nécessairement un désastre". Une image positive insupportable pour les terroristes qui dirigent donc leurs attaques sur ces nouvelles cibles, afin qu’elles se discréditent en se mettant sous la protection de l’armée.

> Lire le billet "Viser au cœur" sur le blog Conversation avec Jacques Attali sur l’Express.fr

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer