Orange et Numericable à la conquête des clients pauvres

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer

Les fournisseurs d'accès à internet mettent en place des forfaits "sociaux".

Les opérateurs internet solidaires? Cette semaine, deux d’entre eux ont annoncé la mise en place d’offres low-cost destinées aux petits budgets.

Numericable fut le premier à partir à la conquête des "BoP"(Bottom of the Pyramide). Dans le jargon du marketing, ce terme désigne les clients pauvres (lire notre article ici).

Cette cible est de plus en plus sollicitée par les grands groupes, qui y voient le moyen d’étendre leur marché, mais aussi de redorer leur blason en répondant au lobbying des défenseurs d’un business plus social, comme Muhammad Yunus.

En début de semaine, le PDG de Numericable Pierre Danon a ainsi annoncé dans un entretien au Figaro le lancement d’une offre "triple play" (internet, téléphone, TNT). Cette offre, qui donnera droit à un accès Internet à 2 mégabits, ne coûtera que 9,99 euros par mois. Pour en profiter, il faudra être allocataire du RSA ou de l’allocation adulte handicapé. Et avoir le câble chez soi.

Numericable devrait bénéficier de subventions, à hauteur de 4,21 euros par mois et par abonné, versées par le fonds de service universel de la Caisse des dépôts.

L'appel de François Fillon

La mise en place de cette offre correspond à une demande du gouvernement. Mi-janvier, François Fillon avait lancé un appel aux opérateurs de téléphonie mobile. "Je souhaite que d’ici six mois, tous les opérateurs qui le souhaitent puissent proposer une offre sociale spécifique pour permettre aux foyers les plus modestes d’accéder à Internet dans des conditions attractives", avait déclaré le Premier ministre.

Pour Numericable, mettre en place un forfait "social" est surtout un moyen d’accroître sa part de marché en équipant un grand nombre d’immeubles, au sein desquels certains logements bénéficieront d’un tarif allégé et d’autres… non.

Orange lance son offre

De son côté, Orange avait déjà annoncé, en mai dernier, la mise en place d'un forfait pour téléphones portables à 10 euros destiné aux allocataires des minima sociaux. Cette semaine, l'opérateur a également lancé son offre triple play à 19,90 euros par mois.

Seulement voilà, décrypte avec justesse Camille Gévaudan sur Ecrans.fr, "le détail des conditions a de quoi laisser perplexe : pour 19,90 euros par mois, point de triple play." La location de la Livebox à 3 euros par mois n’est pas incluse, et il faut également compter les 16 euros mensuels d’abonnement classique pour garder une ligne de téléphone.

A la différence de Numericable, il n'est cependant pas nécessaire de remplir des conditions spécifiques pour l'obtenir.

Le site Maxisciences analyse: "Cette initiative ressemble à une astuce pour garder un maximum de clients abonnés à la ligne analogique." Le forfait n'est finalement pas forcément très intéressant comparé à une offre classique à 30 euros.

Dans cette compétition pour gagner le cœur du "client pauvre", il semble que l'opérateur ait encore quelques efforts à fournir. 

D'autres articles sur les produits "sociaux":

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer