Innover pour l’emploi des personnes en situation de handicap

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer

La loi du 11 février 2005, qui oblige les entreprises de plus de 20 salariés à employer 6% de travailleurs handicapés, sous peine de payer une contribution élevée à l'Agefiph, a dix ans. Elle a démontré son utilité. Aujourd'hui, 53% des 100.000 établissements concernés ont atteint cet objectif (directement ou en sous-traitant certaines activités au secteur protégé et adapté), ou ont passé un accord avec l’État
pour l’atteindre.

La loi a permis de lancer une véritable dynamique: la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) faisait état d’une augmentation de 10% du nombre de travailleurs handicapés (TH) dans le privé, entre 2010 et 2011. Résultat: les fonds de l'Agefiph réduisent comme neige au soleil, passant de 600 millions d'euros à 400 millions d’euros, entre 2007 et 2014. Cela révèle qu'un nombre croissant d’entreprises ne sont plus assujetties à la contribution (variable selon l'éloignement de l'objectif), parce qu'elles atteignent le taux de 6% de TH.

Au-delà de sa mission de contrôle, l’Agefiph conseille les entreprises pour mettre en place des politiques d’insertion des TH. Elle leur propose de jouer sur plusieurs leviers: recrutement, maintien dans l'emploi, communication, formation et travail avec le secteur adapté et protégé. Au terme de la convention de trois ans signée entre les deux parties, les entreprises peuvent passer des accords avec l'État, par le biais des Direccte, qui les dispensent de contribution.

Malgré ces progrès, un problème persiste: celui du décalage entre le niveau de qualification des personnes handicapées qui, pour 85% d'entre eux, n’ont pas le bac, avec celui exigé par le marché du travail. Réduire ce gap est devenu pour l’Agefiph une véritable priorité politique: elle a mis en place des subventions très incitatives afin que les entreprises investissent dans la formation de personnes handicapées en alternance (en contrat de professionnalisation ou en apprentissage).

 

Cet article a initialement été publié en avril 2015 dans la Lettre professionnelle "Tendances de l'innovation sociétale".

 

Crédit photo: Ze'ev Barkan/Flickr.

Avec  , partenaire de la rubrique handicap.

Email this pageEnvoyer à un ami0CommentairesImprimer